Aller au contenu principal

Info

Les citoyens de 110 pays pourront se rendre au Tadjikistan sans visa

Afin d'attirer plus d'investissement et d'augmenter les arrivées touristiques, le gouvernement tadjik a décrété une nouvelle liste de 52 pays, dont la plupart des pays européens.

Cette nouvelle liste entrera en vigueur le 1er janvier 2022.

La durée de séjour de ces personnes sur le territoire du Tadjikistan par décret gouvernemental est fixée à 30 jours.

Actuellement, le Tadjikistan a un régime bilatéral sans visa (ou avec un visa à l'arrivée) de 58 pays du monde.

L'introduction d'un régime unilatéral d'exemption de visa à partir du 1er janvier 2022 s'applique aux citoyens des pays du monde suivants :

1. Australie
2. Émirats arabes unis
3. Grand-Duché de Luxembourg
4. État du Brunéi Dorusalam
5. État du Koweït
6. État du Qatar
7. Nouvelle-Zélande
8. États-Unis d'Amérique
9. Islande
10. Canada
11. Confédération suisse
12. Malaisie
13. Hongrie
14. République autrichienne
15. République argentine
16. République fédérale d'Allemagne
17. République dominicaine
18.République d'Indonésie
19. République italienne
20.République de Corée
21. République de Cuba
22. République de Lettonie
23. République de Lituanie
24. Maldives
25. République de Pologne
26. République portugaise
27. République de Singapour
28. République turque
29. République des Philippines
30. République de Finlande
31. République française
32. République de Croatie
33. République tchèque
34. République du Chili
35. République socialiste démocratique de Sri Lanka
36. République de l'Équateur
37. République d'Estonie
38. République hellénique
39. Principauté de Liechtenstein
40. Principauté de Monaco
41. Royaume d'Arabie saoudite
42. Royaume de Bahreïn
43. Royaume de Belgique.
44. Royaume de Danemark
45. Royaume d'Espagne
46. ​​​​Royaume des Pays-Bas
47. Royaume de Norvège
48. Royaume de Thaïlande
49. Royaume hachémite de Jordanie
50. Royaume de Suède
51. Jamaïque
52. Japon

Pour plus d'informations, contactez-nous.

Voyager au Kirghizistan sous les restrictions COVID

Cher voyageur,

Après avoir mené des programmes pendant plus d'un an sous les contraintes de l'épidémie de COVID, voici notre dernière actualité.

Le Kirghizistan a rouvert les frontières pour les touristes du monde entier !

Par conséquent, vous êtes de nouveau les bienvenus pour venir découvrir la nature et la culture de notre pays montagneux.

Les frontières aériennes et terrestres sont à nouveau ouvertes avec l'Ouzbékistan et le Kazakhstan. Ils sont toujours fermés avec le Tadjikistan et la Chine.

La politique de visa que nous avions avant la pandémie tient toujours. Nous rappelons que les voyageurs en provenance de France, de Suisse, de Belgique, du Canada, du Luxembourg et de nombreux autres pays peuvent bénéficier d'un régime sans visa de 60 jours. Le système de visa électronique existe dans de nombreux pays (veuillez vérifier ici : http://www.evisa.e-gov.kg/get_information.php?lng=en)

Néanmoins, il reste encore quelques questions auxquelles il faut répondre :

Comment se rendre au Kirghizistan ?

Vol 3 fois par jour Istanbul – Bichkek : Turkish Airlines, c'est probablement la compagnie la plus sûre offrant le meilleur service avec l'horaire le plus pratique

Vol quotidien Istanbul – Bichkek et 3 fois par semaine vers Osh : Pegasus Airlines, l'option la moins chère

Vol 6 fois par semaine (lundi, mar, mer, ven, sam, dim) Moscou – Bichkek : Aeroflot, une alternative à Turkish Airlines

Vol quotidien Dubaï – Bichkek : Fly Dubaï.

Quelles sont les conditions pour entrer au Kirghizistan ?

Les touristes doivent porter des masques pendant leur vol et dans les terminaux des aéroports. En cas de symptômes de COVID-19, les autorités aéroportuaires détiennent cette personne et les personnes qui volaient et se tenaient à côté de cette personne pour un examen médical plus approfondi. Les voyageurs qui ne sont pas complètement vaccinés devront présenter leur test PCR NÉGATIF ​​effectué moins de 72 heures avant leur arrivée au Kirghizistan. Il doit être rédigé en anglais ou en russe.

Que faire si je dois annuler mon voyage à la dernière minute ?

Compte tenu de la situation actuelle dans le monde, cela peut arriver (test COVID-19 positif, annulation de vol etc.). La première chose que vous devez faire dans ce cas est d'en informer Nomad's Land. Toute somme d'argent qui a déjà été payée à titre de prépaiement ne vous sera pas prélevée pour rien. Il restera avec nous jusqu'à ce que vous ayez l'occasion de revenir. Nous sommes 100% flexibles. Vous êtes libre de réclamer votre acompte à tout moment. Nous le ferons, mais nous ne couvrons pas les frais de virement bancaire. Quant aux vols internationaux, il existe désormais une assurance voyage qui couvre le risque COVID-19. Renseignez-vous auprès de votre organisation.

Comment la pandémie de COVID-19 affecte-t-elle les voyages au Kirghizistan ?

Ici, à Nomad's Land, nous avons mis en place des règles d'hygiène personnelle et de distanciation sociale pour protéger notre client, nos partenaires et nous-mêmes. Nous avons élaboré le protocole sanitaire conformément aux recommandations de nos autorités et l'avons adapté à notre activité avec nos guides. Cependant, chaque voyageur est aussi unique que nos voyages au Kirghizistan et c'est pourquoi nous souhaitons rester 100% flexible afin de nous adapter à vos protocoles sanitaires. Vos règles seront nos règles tant qu'elles correspondent aux règles des autorités kirghizes.

Quant aux voyages, ils resteront aussi uniques qu'avant la pandémie. Il n'y aura aucun changement dans les itinéraires, les familles d'accueil ou dans quoi que ce soit d'autre dans le programme. Tout restera comme avant. Pas d'autres surprises, même en ce qui concerne les prix. Tout ce qui a été confirmé auparavant ne sera pas modifié. Cependant, nous restons à votre disposition si vous souhaitez apporter quelques modifications à votre programme.

Les musées, lieux touristiques et autres activités sont ouverts aux voyageurs. Nos guides, chauffeurs et familles locales seront heureux et prêts à vous accueillir dans notre pays.

Que se passera-t-il en cas d'infection au COVID-19 pendant votre voyage ?

Nous aimerions travailler avec vous pour déterminer les actions qui doivent être prises dans ce cas, mais il y a quelques règles communes que nous devons suivre :

  • Isolement de la personne infectée du groupe et maintien des autres personnes du groupe sous surveillance stricte les jours suivants.
  • Ramener la personne infectée à Bichkek et l'isoler dans une chambre d'hôtel privée.
  • Dans le même temps, nous contactons l'Ambassade et en suivant leurs instructions.
  • Nous demanderons à la personne infectée de contacter sa compagnie d'assurance (nous vous aiderons à le faire).

Quel est le processus de retour dans mon pays ?

Chaque pays a ses propres règles, mais nous essaierons de préparer tout ce dont vous avez besoin pour rentrer dans votre pays :

Nous vous aiderons à remplir tous les documents dont vous avez besoin
Organiser le test PCR en laboratoire privé (à vos frais)
Toute autre aide si vous rencontrez des problèmes d'hébergement, de billets, etc.
L'été est la période la plus populaire pour visiter le Kirghizistan, mais n'oubliez pas que l'hiver a ses propres avantages en termes d'activités. Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire ou demande de programme de voyage.


 

Instructions pour voyager en Chine


Contrôles d’identité
La police procède à des contrôles d’identité aléatoires. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir une pièce d’identité appropriée, vous risquez une amende ou la détention.

Ayez toujours sur vous des pièces d’identité adéquates, comme votre passeport et votre visa ou votre permis de séjour valide; Conservez une photocopie de votre passeport en lieu sûr au cas où vous le perdriez ou qu’il vous serait confisqué. En cas de perte ou de vol de votre passeport, rendez-vous au poste de police ou au Bureau de la sécurité publique le plus proche pour signaler l'incident et obtenir des informations sur la procédure de remplacement du visa.

Si vous renouvelez votre passeport pendant votre séjour en Chine, vous devez enregistrer rapidement votre nouveau passeport auprès des autorités. Si vous ne le faites pas, vous risquez une amende.

Alcool
En Chine continentale et à Macao, il n’y a aucune restriction à la consommation d’alcool qui est en vente libre. Toutefois, l’état d’ébriété est sanctionné en cas de trouble à l’ordre public et d’actes indécents ou contraires à la morale (plusieurs cas d’étrangers emprisonnés pendant un à trois jours ont été signalés). A Hong Kong, la vente d’alcool est interdite aux moins de 18 ans.

Photographie
Il convient de respecter la réglementation locale sous peine de poursuites. La prise de photographies est interdite aux abords des enceintes à caractère officiel, notamment des sites militaires, ainsi que sur certains sites (qui peuvent ne pas être signalés). Elle est également limitée dans les lieux de culte.

Drone
L’importation de drones nécessite une déclaration préalable en douanes. Les drones doivent être enregistrés auprès de l’administration de l’aviation civile chinoise. Il convient de se renseigner sur la réglementation concernant leur utilisation car il existe de nombreuses restrictions locales.

GPS
L’usage du GPS s’est largement banalisé en Chine, où de nombreuses voitures en sont équipées. L’enregistrement de coordonnées géographiques dans les zones sensibles ou d’accès réglementé est toutefois interdite et passible d’amende, voire d’interpellation.

Activités politiques/militantes
Il convient de s’abstenir de toute activité politique/militante au risque de s’exposer à de lourdes sanctions (emprisonnement, expulsion, interdiction de revenir en Chine).

Antiquité
La sortie de toute antiquité du territoire est interdite.

Us et coutumes
Il est recommandé d’adopter une attitude et une tenue vestimentaire respectueuses des usages locaux. Les tenues couvrantes sont à privilégier.

Moyens de paiement
Les moyens de paiement doivent être conservés en lieu sûr. Il est par ailleurs vivement recommandé de disposer sur soi et séparément d’espèces suffisantes pour faire face à une perte ou un vol des moyens de paiement. La mise à disposition d’argent liquide (Western Union, mandat cash par exemple) n’est possible que sur un compte bancaire ouvert en Chine (compte personnel ou compte d’un tiers).

Instructions pour voyager au Kazakhstan

Lois et coutumes
Vous devez vous conformer aux lois locales.

Contrôles d’identité
Les contrôles d’identité sont courants, et la police arrête les visiteurs qui n’ont pas de pièces d’identité sur eux. Ayez toujours sur vous une pièce d’identité avec photo ainsi qu’une copie certifiée de votre visa et de votre enregistrement.  

Rangez votre passeport et votre visa en lieu sûr.
Laissez une photocopie de vos documents de voyage à un proche.
Conservez une copie numérique de vos pièces d’identité et documents de voyage.

Conduite automobile
Vous devez vous munir d’un permis de conduire international.

Activités illégales et réglementées
Une politique de tolérance zéro s’applique à l’égard de la conduite en état d’ébriété.
La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont passibles de peines de prison et de lourdes amendes.
L’importation de médicaments d’ordonnance fait l’objet de restrictions.

Les visiteurs qui photographient des installations militaires et des immeubles gouvernementaux s’exposent à des sanctions. Avant de prendre des photos, obtenez la permission des autorités locales.

Religion
Le Kazakhstan est un État laïque, mais les pratiques et croyances de l’islam y sont très répandues. C’est dans les régions rurales qu’elles sont respectées le plus fidèlement. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions religieuses et sociales afin de ne pas froisser les habitants.

Voyageurs LGBTQ2
Bien que les lois du Kazakhstan n’interdisent pas les actes sexuels entre personnes de même sexe, l’homosexualité n’est pas acceptée socialement.

Les voyageurs LGBTQ2 doivent bien peser les risques que comporte un voyage au Kazakhstan.

Monnaie
La devise est le tenge (KZT).

De manière générale, il faut payer en argent comptant. Il est illégal d’utiliser une devise étrangère pour des transactions financières.

Les chèques de voyage sont rarement acceptés en dehors des grands hôtels ayant une clientèle internationale. Les cartes de crédit sont acceptées presque partout dans les zones urbaines. Les euros et les dollars américains peuvent être changés dans les bureaux de change agréés. Tous les billets de banque américains doivent avoir été émis après 1995 et être en bon état. Lorsque vous passez la frontière, vous devez déclarer toute somme en espèces supérieure à 3 000 $ US.

On trouve de nombreux guichets automatiques bancaires à Almaty et à Nur-Sultan, et il en existe de plus en plus dans les centres urbains à la grandeur du pays. Seuls certains guichets acceptent les cartes de débit qui utilisent le système Plus.

Instructions pour voyager au Turkmenistan

Voici quelques informations utiles avant de voyager au Turkménistan.

Photos :
Il est strictement interdit de photographier des bâtiments considérés comme stratégiques, ainsi que les gardes assignés à leur protection (ex : palais présidentiel, ministères, aéroports, installations militaires ou de police, etc.).

Avant toute prise de vue, il est préférable, par courtoisie, de s’assurer qu’il n’y a pas de restriction particulière en s’adressant aux policiers et gardes présents dans les rues et près des bâtiments officiels.

Us et coutumes:
Le Turkménistan est un État laïc où l’Islam sunnite, l’Église orthodoxe et l’Église catholique sont légalement enregistrés.

Il est recommandé d’adopter une attitude respectueuse des usages locaux et de garder à l’esprit que les différences culturelles peuvent susciter une interprétation erronée de certains comportements.

Devises:
Le taux de change USD/manat turkmène est fixe : 1 USD = 3,50 nouveaux manats.

Il est conseillé, avant d’entrer au Turkménistan, de se munir de dollars en espèces, en privilégiant des billets récents et en bon état. Il est possible de changer de l’argent dans les points de change officiels, les hôtels, les banques, ainsi que dans certains magasins. Cependant, il est très difficile de changer des euros.

Les distributeurs automatiques internationaux sont rares au Turkménistan. Il est uniquement possible de retirer de l’argent avec une carte internationale dans les lieux suivants (avec une commission).

L’usage des cartes bancaires comme moyen de paiement est très restreint (en dehors des hôtels). Les paiements se font généralement en manats, à l’exception des chambres d’hôtel et des billets d’avion (USD). Les entrées des musées et sites historiques sont à payer en dollars pour les non-résidents.

Les transferts d’argent sont possibles via Western Union.

Le développement touristique au Turkménistan est encore limité et les infrastructures sont encore rares. 

Histoire du Pakistan

L'histoire très riche du Pakistan englobe la région de la vallée de l'Indus. La région a servi à la fois de terreau fertile à une grande civilisation et de porte d'entrée de l'Asie du Sud vers l'Asie centrale et le Proche-Orient.

Située sur la première route migratoire côtière de l'Homo sapiens hors d'Afrique, la région a été habitée très tôt par les humains modernes. Les 9 000 ans d'histoire de la vie villageoise en Asie du Sud remontent au site néolithique (7000-4300 avant notre ère) de Mehrgarh au Pakistan, et les 5 000 ans d'histoire de la vie urbaine en Asie du Sud aux différents sites de la civilisation de la vallée de l'Indus, dont Mohenjo Daro et Harappa.

Les millénaires qui ont suivi ont vu la région du Pakistan actuel absorber de nombreuses influences, bouddhistes représentées entre autres dans les anciens sites bouddhistes de Taxila et Takht-i-Bahi, les monuments islamiques-sindhi du XIVe siècle de Thatta et par les Moghols du XVIIe siècle. Dans la première moitié du 19e siècle, la région est appropriée par la Compagnie des Indes orientales, suivie, après 1857, par 90 ans de domination britannique directe, et se termine par la création du Pakistan en 1947, grâce aux efforts, entre autres, de son futur poète national Allama Iqbal et son fondateur, Muhammad Ali Jinnah. Depuis lors, le pays a connu à la fois un régime civilo-démocratique et militaire, ce qui a entraîné des périodes de croissance économique et militaire significatives ainsi que des périodes d'instabilité; important évènement au cours de cette dernière, a été la sécession du Pakistan oriental en tant que nouvelle nation du Bangladesh lorsqu'il a perdu la guerre contre l'Inde en 1971.

Stations de bus

Contrairement aux vols et aux trains en Chine, les billets de bus ont tendance à être plus disponibles, ce qui vous donne la possibilité de modifier votre itinéraire à tout moment. Vous n'avez pas besoin d'acheter un billet de bus plus d'un jour à l'avance. Les bus chinois circulent souvent à une fréquence plus élevée que les vols en Chine ou les trains. La plupart du temps, vous n'avez pas à vous soucier de réserver à l'avance car il y aura un bus entre deux villes qui circule au moins une fois par heure, sinon plus. Par rapport aux aéroports et gares chinois, la sécurité dans une gare routière est un jeu d'enfant. Vous pouvez arriver à une gare routière plus tôt que 30 minutes avant mon départ et vous finirez quand même par attendre 15 minutes.
La plupart du temps, les gares routières chinoises sont situées au cœur d'une ville par opposition aux aéroports et aux gares qui sont généralement en périphérie de la ville. Cela peut non seulement vous faire gagner du temps, mais aussi les frais d'un taxi pour vous rendre en ville.
De manière générale, il existe deux types de bus de base en Chine : le bus assis et le bus couchette. Les bus-couchettes sont également généralement équipés de la climatisation, d'un système de divertissement et du chauffage, bien que tout dépende de l'âge du bus que vous conduisez. Les lits sont plus chers pour la couchette supérieure que pour la couchette inférieure dans un bus-lit.
À l'exception des petites villes, la plupart des villes chinoises ont un certain nombre de gares routières différentes éparpillées.

Souvent, les gares routières sont classées selon la direction de leurs bus (nord, sud, est ou ouest). D'autres par quelle ville ou région spécifique ils desservent.

Vous devez avoir une pièce d'identité officielle (votre passeport) pour acheter des billets de bus. Une fois votre billet acheté, vous ne pouvez pas transférer ce billet à quelqu'un d'autre sans le retourner et en acheter un nouveau.

Join us on Facebook!

And keep updated with our tour promotions, or follow us on